Tech 1 Racing s’attaque au sprint à Zandvoort

 
 
Engagée en Blancpain GT Series Endurance Cup depuis le début de l’année, Tech 1 Racing s’apprête à découvrir le format sprint du World Challenge Europe à Zandvoort. Sur le tracé néerlandais, la structure toulousaine alignera Jack Hawksworth et Aurélien Panis au volant de sa Lexus RC F GT3.

Après deux journées d’essais extrêmement productives en vue des Total 24 Hours of Spa, Tech 1 Racing relèvera un défi de plus en GT3 en s’attaquant aux courses sprint du Blancpain GT World Challenge Europe ce week-end à Zandvoort. 
 
Pour défendre ses couleurs dans la catégorie Pro, véritable tête d’affiche du championnat, l’équipe de Simon et de Sarah Abadie s’appuiera sur Jack Hawksworth et Aurélien Panis, un duo à la fois expérimenté, mais novice dans la discipline. 
 
Pilote Gold de l’équipage, Jack Hawksworth a fait ses gammes en Formule Renault avant de connaître une belle réussite aux États-Unis en remportant le Star Mazda Championship. Poursuivant son ascension jusqu’en IndyCar Series, le Britannique s’est progressivement tourné vers l’Endurance et le GT, signant même sa première victoire en United Sports Car Championship à Indianapolis dès 2014.
 
Depuis 2017, Jack Hawksworth évolue au volant d’une Lexus RC F GT3 en IMSA WeatherTech SportsCar Championship. Après une année de découverte, il a obtenu quatre pole positions et cinq meilleurs tours en course en 2018 avant de s’offrir ses premiers succès cette année. Leader de la WeatherTech Sprint Cup, il pointe également à la troisième place du classement général en GTD. 
 
Le Britannique sera associé à Aurélien Panis, un pilote que l’équipe connaît particulièrement bien pour l’avoir compté dans ses rangs lors de sa dernière campagne en Formule Renault 3.5 en 2015.
 
Formé en Championnat de France F4, le Français s’était auparavant illustré en Formule Renault 2.0 puis en Formule Renault 3.5 tout en faisant preuve d’une belle polyvalence lors de ses saisons et autres piges en Supertourisme, Trophée Andros, TCR, WTCC et ELMS. Tout comme Tech 1 Racing, Aurélien fait désormais ses armes en GT après ses débuts sur une Mercedes-AMG GT4 en Championnat de France FFSA GT. 
 
Après deux séances d’essais libres vendredi, les deux hommes disputeront les qualifications samedi à 9h30 avant la première course d’une heure à 14h35. Le départ de la deuxième manche sera donné dimanche à 14h15. 
 
Jack Hawksworth : « J’ai vraiment hâte de rejoindre Tech 1 Racing à Zandvoort. Je suis vraiment impatient de découvrir une nouvelle équipe, un nouveau circuit et un nouveau championnat. Le week-end s’annonce bien et il me tarde de rencontrer mon équipier Aurélien pour commencer à travailler avec l’équipe et lui. J’ai maintenant une petite expérience avec la Lexus RC F GT3 puisque je l’ai pilotée ces trois dernières saisons. La voiture a clairement un immense potentiel, tout comme Tech 1 Racing, donc je suis vraiment enthousiaste à l’idée de les rejoindre ! »
 
Aurélien Panis : « Je suis très heureux de faire partie de cette aventure. Ce sera ma première course en GT3 et j’ai eu l’occasion de réaliser quelques tours avec la Lexus RC F GT3 à Spa-Francorchamps. C’était une belle surprise, car c’est une excellente voiture et c’est toujours génial de retravailler avec toute l’équipe Tech 1 Racing. Même s’il est difficile de se fixer un objectif dans cet environnement que nous allons tous découvrir, je me languis déjà d’y être pour apprendre, prendre de l’expérience et faire le meilleur travail possible avec Jack, un équipier qui connaît très bien la voiture. J’espère que cela nous aidera à aborder ce week-end et à nous battre dans les meilleures conditions possibles. »
 
Simon Abadie : « Nous sommes très heureux de découvrir le Blancpain GT World Challenge Europe à Zandvoort. Dès nos débuts avec la Lexus RC F GT3, nous souhaitions rouler tant en Endurance qu’en Sprint, mais nous avions besoin de temps pour mettre en place ce programme lancé tardivement. Il nous reste beaucoup à apprendre, et d’autant plus avec ce format aux courses très dynamiques avec des arrêts aux stands extrêmement courts et des équipes extrêmement expérimentées en GT. Cela nous permettra de voir le niveau d’exigence auquel nous devons prétendre avec un équipage professionnel. L’expérience de Jack avec la Lexus sera précieuse pour nous stabiliser et jauger notre développement tandis que nous connaissons bien le talent, le sérieux et l’éthique de travail d’Aurélien. L’objectif sera donc de faire le moins d’erreurs possible et de progresser au fil du week-end. Nous devrions être bien placés si nous faisons les choses bien, mais nous abordons surtout ce rendez-vous avec humilité. »