Un potentiel mal récompensé à Silverstone

 
 
Pour le troisième rendez-vous de la saison en Formule Renault Eurocup, Tech 1 Racing a affiché un rythme de course solide tout en connaissant un manque de réussite flagrant. Le quatuor aligné par Simon et Sarah Abadie a tout de même réussi à rapporter sept points de Silverstone avant de prendre la direction de Monaco, un circuit où l’équipe s’est déjà imposée à quatre reprises.

En piste dès jeudi, la structure toulousaine effectuait des essais productifs sous l’impulsion du pensionnaire du Red Bull Junior Team, Neil Verhagen. En parallèle, ses équipiers en profitaient pour découvrir ou redécouvrir le tracé britannique tout en accumulant de précieuses données.
 
Installé dans le top dix avant la Q1, Neil Verhagen ne parvenait pas à poursuivre sur sa lancée au moment décisif de la séance. Alexander Smolyar et Frank Bird prenaient alors le relais en atteignant le quinté de tête de leurs groupes respectifs. Si le Britannique était accroché dès le premier tour, le Russe du programme SMP Racing faisait fi de sa pénalité écopée à Monza en remontant rapidement dans les points avant de s’incliner devant son partenaire Neil Verhagen, parti vingt-deuxième.
 
Dimanche, Alexander Smolyar accélérait le rythme pour se qualifier et terminer septième au terme d’une course sérieuse. À nouveau présent dans les dix premiers sur la grille, Frank Bird était la victime collatérale d’un peloton mouvementé au départ. De son côté, Neil Verhagen réalisait une nouvelle remontée après sa sortie en qualifications. L’Américain gagnait quinze places pour finir tout près des points tandis que Thomas Neubauer était impliqué dans un accrochage.
 
« Ce week-end, le potentiel était là, mais nous avons manqué de réussite », jugeait Sarah Abadie, Team Manager de Tech 1 Racing. « Cela a été le cas pour Neil samedi matin après ses essais prometteurs. En Q2, il perd aussi ses deux meilleurs tours, l’un pour non-respect des limites de la piste, l’autre pour avoir causé un drapeau rouge. Malgré cela, ses belles remontées au sein du peloton démontrent qu’il a repris du poil de la bête. C’est de bon augure pour la suite de la saison. »
 
« Alexander poursuit ses débuts solides pour un rookie. Plus il prendra confiance, plus il pourra exploiter son potentiel. Il a réalisé deux belles séances de qualifications en progressant d’un jour à l’autre, même si le drapeau rouge en Q2 ne lui a pas été favorable puisque tout s’est joué sur un seul tour lancé. Il a signé d’excellents temps en course avant d’empocher de gros points dimanche. Cela devrait lui permettre de prendre de l’assurance pour les prochains rendez-vous. »
 
« Thomas est passé à côté de son week-end. La performance et la régularité étaient un peu en deçà de nos attentes et cela lui a coûté cher sur ce circuit. Malgré cela, Thomas doit poursuivre ses efforts. Sur certaines phases de la première course, il signait des temps dignes du top cinq et nous devons approfondir notre travail avec lui pour l’aider à reproduire cela sur un week-end entier. »
 
« Frank évoluait à domicile et il nous a fait forte impression ! Il s’est montré très solide avec des progrès constants et de superbes séances de qualifications. Frank a atteint le top dix à deux reprises et il aurait pu faire encore mieux en Q2 ! Malheureusement, ses deux courses ont été compromises dès le premier tour par des accrochages dont il n’était pas responsable. Nous espérons qu’il connaîtra plus de réussite en étant récompensés dès ce week-end à Monaco. »
 
« Le potentiel était bel et bien présent », concluait Sarah Abadie. « Malgré ce manque de réussite à Pau et à Silverstone, nous sommes confiants sur notre niveau de performances avant d’aller à Monaco, où nous avons connu de grands succès dans toutes les catégories. Les circuits urbains nous réussissent plutôt bien et nous connaissons le potentiel de notre package et de nos pilotes ! »
 
Au championnat, Alexander Smolyar reste le pilote le mieux placé tandis que Tech 1 Racing conserve le cinquième rang chez les équipes avant de prendre la direction du Rocher pour évoluer en support du Grand Prix de Monaco de Formule 1.