Tech 1 Racing revient dans le match à Monza

 
 
À Monza, Tech 1 Racing a haussé son niveau de performances à l’occasion du deuxième meeting de la saison en Formule Renault Eurocup. À nouveau très offensifs, les pilotes ont triplé le capital de l’équipe toulousaine grâce aux prestations d’Alexander Smolyar, mais aussi de Thomas Neubauer et de Frank Bird, présents pour la première fois dans les points.

Après un début d’année timide au Castellet, Tech 1 Racing se rendait dès jeudi à Monza avec l’obligation de faire mieux. Pour y parvenir, les hommes de Simon Abadie mettaient à profit la séance de tests de quatre heures et les deux sessions d’essais collectifs afin de préparer les qualifications.
 
Samedi matin, Alexander Smolyar et Frank Bird récompensaient les efforts fournis en signant leurs meilleurs résultats dans l’exercice. Cinquième sur la grille, le Russe de la filière SMP Racing remontait ensuite pour finir à un souffle du podium ! En parallèle, ses équipiers manquaient d’un brin de réussite, Neil Verhagen, Thomas Neubauer et Frank Bird terminant tous aux portes du top dix.
 
Dimanche, Alexander Smolyar était à nouveau le leader de l’équipe en qualifications. Neuvième sur la grille, sa course s’arrêtait toutefois dans un accrochage au départ. Neil Verhagen, pensionnaire du Red Bull Junior Team, devait lui aussi renoncer rapidement. Seuls rescapés, Thomas Neubauer et Frank Bird animaient le peloton avec de superbes remontées les menant de la neuvième ligne à leurs premiers points en Formule Renault Eurocup !
 
Au classement général, le rookie Alexander Smolyar est désormais le pilote le mieux placé de l’écurie en occupant le neuvième rang. Chez les équipes, Tech 1 Racing remonte en cinquième position.
 
« C’était un week-end assez positif sur le plan de la performance », jugeait Simon Abadie, Team Manager de Tech 1 Racing. « Malheureusement, cela a été difficile pour Neil. Nous devons encore trouver la recette, mais nous connaissons son véritable niveau et nous faisons corps avec lui en cette période compliquée. Nous lui faisons confiance et, tous ensemble, nous allons tout faire pour que les couleurs de Tech 1 Racing reviennent au sommet. »
 
« Alexander confirme qu’il sera un client sérieux cette année avec deux bonnes séances de qualifications. Samedi, il s’est même battu pour la pole en Q1 avant de prendre un excellent envol et de gagner des places alors qu’il s’était fait un peu enfermer. Dès qu’il a dépassé celui qui avait raté sa relance devant lui, Alexander a enchaîné les meilleurs tours pour menacer le trio de tête. Dimanche, il s’est montré un peu trop gourmand en changeant de ligne et en percutant un concurrent au départ. C’est dommage, mais Alex est jeune, il apprend vite et nous comptons beaucoup sur lui. »
 
« Même si cela ne se voyait pas à cause d’une petite erreur dans le dernier secteur, Thomas a énormément progressé sur les qualifications en se montrant plus solide et construit dans l’exercice. Samedi, il s’est hissé au huitième rang avant de subir le retour de ses adversaires avec l’aspiration de Monza. Néanmoins, Thomas a su rebondir le lendemain avec un excellent départ et de magnifiques batailles pour marquer ses premiers points. Nous nous réjouissons de voir notre travail avec Thomas porter ses fruits, mais il faut désormais continuer ainsi pour y parvenir à chaque course. »
 
« Nous sommes également ravis que Frank ait marqué ses premiers points. Après les meilleures qualifications de sa carrière, il a su retenir les leçons de son début de course trop timide au Castellet en étant offensif d’entrée à Monza. Nous étions déçus pour lui qu’il ait manqué les points samedi. Le lendemain, il n’a commis aucune erreur en mettant ses adversaires sous pression pour les dépasser, remonter au classement et débloquer son compteur. C’était de l’excellent travail. Frank affiche une belle courbe de progression et son objectif est désormais d’être dans les six premières lignes et les points plus régulièrement. »
 
« La réaction que j’attendais s’est produite et je m’en réjouis », concluait Simon Abadie. « Même si le bilan comptable ne récompense pas pleinement nos efforts, le travail finit toujours par payer et je sais mon équipe forte dans ce type de situation ! Il reste toutefois du travail et nous n’allons rien lâcher en vue des prochaines échéances »
 
Le prochain rendez-vous pour Tech 1 Racing aura lieu à domicile avec le Grand Prix de Pau (11-13 mai) en ouverture de la Formule Renault NEC avant de retrouver l’Eurocup à Silverstone (18-20 mai).