Tech 1 Racing hausse le rythme au Nürburgring

 
 
Ce week-end, Tech 1 Racing était au Nürburgring pour le huitième rendez-vous de la saison en Formule Renault Eurocup. Sur le redoutable circuit allemand, les hommes de Simon Abadie ont repris des couleurs en réintégrant les avant-postes grâce à la double entrée dans les points d’Alexander Smolyar et aux progrès de Thomas Neubauer.

Après l’annulation des essais prévus jeudi en raison d’un brouillard persistant, le quatuor de l’équipe toulousaine entrait en piste dès vendredi. Alexander Smolyar pointait au cœur du peloton de tête des deux séances de jour tandis que Thomas Neubauer signait également un top dix prometteur, non loin devant Neil Verhagen et Frank Bird. 
 
Samedi, la première qualification confirmait cette hiérarchie puisqu’Alexander Smolyar et Thomas Neubauer se hissaient dans les cinq premiers de leur groupe. Auteur d’un excellent départ, Alexander Smolyar menait une course pleine d’intelligence pour s’emparer de la cinquième position. Huitième sous le drapeau à damier, Thomas Neubauer était jugé responsable d’un accrochage et recevait une pénalité annihilant ses efforts. De son côté, Neil Verhagen gagnait sept places pour finir treizième alors que Frank Bird avait dû renoncer, moteur cassé. 
 
Le lendemain, Thomas Neubauer et Alexander Smolyar récidivaient en Q2, le Parisien devançant cette fois le Russe. Comme la veille, ce dernier bondissait dès l’extinction des feux pour s’offrir la huitième position. Accroché dans le premier tour, Thomas Neubauer résistait pour arracher le dernier point en jeu, deux rangs devant Neil Verhagen, parti vingtième. Enfin, les espoirs de Frank Bird étaient rapidement douchés par un drive-through dû à un excès de vitesse dans la voie des stands alors que la course était suspendue. 
 
À l’issue de cette première étape en Allemagne, Tech 1 Racing remonte à la cinquième place du classement général. Chez les pilotes, Alexander Smolyar revient à cinq points seulement du top dix.
 
« C’était un week-end positif dans l’ensemble, malgré la domination de R-ace GP que nous félicitons pour leur titre », résumait Olivier Maernhout, Team Manager de Tech 1 Racing. « Avec ses belles performances, Alexander poursuit sa remontée au championnat. Même s’il aurait pu faire mieux en Q2, il a été solide et agressif dans les premiers tours, et intelligent par la suite. Ses deux entrées dans les points sont le fruit d’un gros travail mené avec lui, ses ingénieurs et SMP Racing au cours des dernières semaines. Cela nous réjouit et nous pensons qu’il peut encore progresser s’il parvient à tirer toute la quintessence de son package dès qu’il prend la piste. »
 
« Concernant Neil, l’équilibre général de sa voiture a été globalement bon tout au long du week-end, mais il ne lui a généralement pas permis de s’exprimer et d’exploiter tout son potentiel. Neil doit encore se libérer en qualifications, car son rythme de course est toujours l’occasion d’assister à de belles remontées. Il nous reste deux meetings pour y parvenir et nous ne baisserons pas les bras. Nous comptons faire tout ce qui est notre pouvoir pour l’aider à se rapprocher du sommet de la feuille des temps ! »
 
« Thomas a signé son week-end le plus complet depuis le début de la saison, voire de notre aventure commune commencée l’an dernier. Même s’il s’est fait surprendre par la frénésie du premier tour et a perdu le bénéfice de son bon résultat en Q1, Thomas a su réagir en progressant tant au niveau des performances que du pilotage. Il était d’ailleurs tout près des trois premiers en Q2. Sa course propre et intelligente lui a permis d’aller chercher un point à la régulière, sur une piste très technique.Nous en sommes ravis et nous espérons qu’il pourra poursuivre sur cette lancée jusqu’à la fin de l’année. »
 
« Frank a connu un week-end compliqué. Il n’a pas trouvé le petit truc qui l’avait mené dans le top dix lors des rendez-vous précédents. Même s’il était satisfait du comportement de sa voiture, les résultats n’ont pas suivi, mais il n’a jamais baissé les bras en travaillant sans relâche entre chaque séance. Frank a également joué de malchance avec une casse moteur samedi, mais cela ne doit pas faire oublier sa belle progression. Nous sommes convaincus qu’il retrouvera rapidement le rang qui est le sien au sein du top dix. »
 
Dès la fin de semaine, Tech 1 Racing disputera l’avant-dernier rendez-vous de la saison à Hockenheim (21-23 septembre).
 
« Nous sommes satisfaits du niveau de performances de nos monoplaces sur une piste qui ne nous avait pas trop souri ces dernières années », concluait Olivier Maernhout. « Nous avons pris des points dans les deux courses, tout en plaçant deux voitures dans le top dix dimanche. Cela nous a ainsi permis de reprendre la cinquième place du championnat. Nous ferons tout à Hockenheim pour consolider cette position et aider Alex et Neil à réintégrer les dix premiers du classement général. »