Tech 1 Racing augmente son compteur à Monaco

 
 
Les rues de Monaco accueillaient le quatrième meeting de la saison en Formule Renault Eurocup. En support du Grand Prix de Formule 1, les pilotes de Tech 1 Racing ont confirmé leurs progrès, notamment Neil Verhagen, qui relance sa campagne en signant ses meilleurs résultats de l’année.

Forte de quatre victoires sur le Rocher, Tech 1 Racing comptait s’appuyer sur son expérience pour exploiter son potentiel. Lors de l’unique séance d’essais libres, Neil Verhagen réalisait d’ailleurs un sixième temps prometteur alors que ses équipiers entraient plus progressivement dans le rythme.
 
La qualification déterminait ensuite les grilles de départ des deux manches du week-end. Seul représentant de l’équipe dans le Groupe A, Neil Verhagen voyait son effort coupé par l’intervention de la voiture de sécurité virtuelle. Le pilote du Red Bull Junior Team devait alors se contenter de la quatrième place, à moins de deux dixièmes de seconde de la pole. Dans l’autre poule, ses partenaires rencontraient moins de réussite puisqu’Alexander Smolyar signait la meilleure performance en accrochant la septième ligne.
 
En dépit du manque d’opportunités de dépassement à Monaco, le quatuor ne lâchait rien. Surmontant une attaque trop agressive, Neil Verhagen remontait au sixième rang pour s’offrir son meilleur résultat de la saison. De son côté, Alexander Smolyar rentrait bredouille, tout comme Frank Bird malgré ses quatre positions gagnées. Victime du traditionnel embouteillage du premier tour, Thomas Neubauer devait lui passer par les stands et renoncer rapidement à tout espoir de remontée.
 
Dimanche, Tech 1 Racing misait à nouveau sur l’offensive. Comme la veille, Neil Verhagen et Frank Bird glanaient respectivement un et quatre rangs. En parallèle, Alexander Smolyar effaçait deux concurrents pour terminer à une demi-seconde de la dixième place tandis que Thomas Neubauer était harponné une fois de plus par un adversaire trop ambitieux.
 
Grâce à sa double entrée dans les points, Neil Verhagen revient aux portes du top dix tandis que Tech 1 Racing conforte sa cinquième place chez les équipes.
 
« Nous retirons du positif de ce week-end même si nous avons subi les résultats de nos qualifications », jugeait Sarah Abadie, Team Manager de Tech 1 Racing. « Neil confirme qu’il reprend confiance avec sa meilleure prestation dans l’exercice cette année. Il s’en est fallu de peu pour qu’il joue la pole, mais il a mieux géré la pression et il a gagné une place à chaque course. Il n’y a plus qu’à aller chercher le dixième qui lui a manqué pour qu’il retrouve la place qui devrait être la sienne ! »
 
« Après ses performances à Pau, nous attendions un peu plus de la part d’Alex. Comme l’enjeu était plus important, il s’est mis un peu plus de pression et il a misé sur la sécurité. Malheureusement, un circuit comme Monaco réclame beaucoup d’engagement et cela s’est vu en qualifications. Alex s’est toutefois remis dans le bain en course en gagnant deux places le dimanche et en montrant que sa marge de progression reste importante. »
 
« Le week-end de Thomas a été compromis dès les qualifications. À Monaco, encore plus qu’ailleurs, les dépassements sont difficiles et l’on est plus exposé au sein du peloton comme il a pu s’en rendre compte à deux reprises. Néanmoins, ses courses démontrent que nous avons raison de lui faire confiance puisqu’il a tourné dans les mêmes temps que les leaders. Il doit donc croire en lui autant que nous. Une fois qu’il saura s’enlever toute pression superflue en qualifications, il pourra se libérer et exploiter pleinement son potentiel. »
 
« Frank confirmait sa montée en puissance avec un début prometteur en qualifications. Il était sur un bon rythme, mais il est parti à la faute et a touché le mur sur le dernier tour de son premier relais. Le temps de rentrer et de réparer les dégâts, il a dû reprendre la piste avec une voiture loin d’être idéalement réglée. C’est un peu frustrant, mais il a encore démontré ses progrès en effaçant quatre concurrents à chaque manche. »
 
Après avoir enchaîné trois week-ends de course consécutifs, Tech 1 Racing compte mettre pleinement à profit la pause d’un mois pour retrouver le chemin des podiums à Monza (30 juin-1er juillet) dans le cadre de la Formule Renault NEC.
 
« Même si cela ne se voit pas encore, nous commençons à monter en puissance », concluait Sarah Abadie. « Nos pilotes reprennent confiance et cela nous donne de nombreuses raisons d’être optimistes. Avec le prochain rendez-vous en Eurocup prévu fin juillet, nous voulons mettre cette longue pause à profit pour construire sur nos progrès et reprendre sur les chapeaux de roues ! »