Rentrée dans les points pour Tech 1 Racing

 
 
Après un mois de pause estivale, Tech 1 Racing a retrouvé le chemin des points à l’occasion du septième meeting de la saison en Formule Renault Eurocup. Sur le Hungaroring (Hongrie), Alexander Smolyar est entré à deux reprises dans le top dix pour permettre à la structure toulousaine d’engranger neuf unités.

Le week-end commençait dès jeudi avec quatre heures d’essais. D’entrée, Frank Bird menait la charge de l’écurie avant de confirmer ses bonnes prédispositions avec le cinquième meilleur temps du vendredi tandis que Neil Verhagen et Alexander Smolyar se rapprochaient des avant-postes. Forfait au Red Bull Ring et à Spa, Thomas Neubauer mettait à profit ces séances pour reprendre ses marques au volant.
 
Samedi, Alexander Smolyar prenait le relais du Britannique en se classant quatrième de son groupe de qualifications. Malgré une pénalité sur la grille, le Russe de la filière SMP Racing retrouvait les points pour la première fois depuis Silverstone en terminant dixième, deux positions devant Frank Bird. En parallèle, Neil Verhagen effaçait six adversaires pour finir quatorzième tandis que Thomas Neubauer devait renoncer, piégé par l’astroturf détrempé par les averses d’avant-course.
 
Le lendemain, Alexander Smolyar récidivait avec le quatrième temps de sa poule en Q2 alors que ses équipiers devaient se contenter de la neuvième et de la dixième ligne. L’orage redoublait d’intensité pour la suite. Sur une piste extrêmement piégeuse, Alexander Smolyar faisait valoir ses facultés sous la pluie pour se hisser au sixième rang. Parti dix-neuvième, Frank Bird faisait le spectacle dans le peloton avant de rallier l’arrivée en treizième position devant Neil Verhagen. Pour sa part, Thomas Neubauer était encore trahi par l’adhérence précaire du circuit hongrois. 
 
À trois meetings de la fin de saison, Tech 1 Racing occupe la sixième place du classement général. Chez les pilotes, Neil Verhagen et Alexander Smolyar restent en embuscade pour atteindre le top dix.
 
« Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas », résumait Simon Abadie, Team Manager de Tech 1 Racing. « L’an dernier, nous avions remporté deux courses avec Gabriel Aubry, mais Budapest s’est avéré un peu plus décevant cette fois. Neil doit ainsi se remobiliser pour retrouver son véritable rang, celui de leader de notre équipe. Nous savons qu’il peut mieux faire et nous allons continuer de le soutenir pour qu’il puisse pleinement s’exprimer au volant. »
 
« Pour Alexander, le week-end était plutôt satisfaisant dans l’ensemble. Tout au long des quatre jours, il s’est montré sérieux, carré, et il a su gommer certaines erreurs pour entrer dans les points sur chacune des deux courses. Nous espérions un bilan comptable un peu plus flatteur, mais il a délivré une très belle prestation dimanche. »
 
« Après des essais très positifs jeudi et vendredi, Thomas n’a pas pu concrétiser son potentiel lors des qualifications. Ses deux abandons sont regrettables, car ils ne reflètent ni l’investissement ni l’énorme travail qu’il consacre à cette saison. Nous espérons vraiment que ses efforts finiront par payer avant la fin de l’année et nous ferons tout pour l’aider à y parvenir. »
 
« Frank poursuit son impressionnante progression. Samedi, ses performances auraient pu lui valoir la troisième ligne, mais il a de nouveau démontré qu’il était devenu un prétendant régulier aux cinq premières lignes. Bien qu’enfermé au départ, il a bien réagi en étant tout près de rentrer dans les points le lendemain. Malheureusement, il a perdu quatre places en voulant éviter un concurrent parti à la faute juste devant lui. Ses performances n’en restent pas moins encourageantes. Le travail paie et nous sommes convaincus que son potentiel lui permettra de rentrer régulièrement dans les dix premiers avant la fin de l’année. »
 
Tech 1 Racing sera de retour en piste dès la semaine prochaine au Nürburgring (14-16 septembre).
 
« L’année passée, nous avions été très performants sur cette série de quatre circuits qui vient de s’achever, mais le bilan est moins flatteur cette saison », concluait Simon Abadie. « Nous redoublerons nos efforts pour tenter de remonter, mais il sera extrêmement important que tout le monde aille dans la même direction. Cette semaine, Alexander et Frank sont dans le bon tempo, Thomas devrait bientôt récolter les fruits de son travail et Neil doit se battre pour retrouver un rang plus conforme à son talent. Ce sera l’objectif au Nürburgring. »