Tech 1 Racing s’offre deux doublés à Monza

 
 
Déjà en piste à l’Autodromo di Monza en avril dernier, Tech 1 Racing revenait sur le tracé italien dans le cadre du premier rendez-vous de la Formule Renault NEC. À une semaine de la reprise en Eurocup, l’équipe disposait d’une occasion idéale pour jauger la progression de ses pilotes. Le bilan est positif puisque la structure toulousaine a monopolisé les avant-postes pour offrir à Gabriel Aubry ses premières victoires en Formule Renault.

Tech 1 Racing posait dès vendredi les bases de sa domination par l’intermédiaire de Gabriel Aubry, auteur du meilleur temps des deux séances d’essais devant son équipier Max Fewtrell. Thomas Maxwell progressait également au fil de la journée en se rapprochant du top cinq avant les qualifications.

Le lendemain, Gabriel Aubry poursuivait sa série en s’adjugeant la première pole position en jeu devant Max Fewtrell. Le Français récidivait ensuite en Q2, où le Britannique s’emparait de la troisième place. Thomas Maxwell se qualifiait quatrième et septième. Handicapé pour avoir manqué les essais en raison du baccalauréat, Thomas Neubauer était logiquement plus en retrait.

L’après-midi, Gabriel Aubry conservait son sang-froid malgré l’aspiration omniprésente et les interventions de la voiture de sécurité pour tenir tête à Max Fewtrell, auteur de son premier podium en Formule Renault. Auteur d’une magnifique remontée, Thomas Neubauer terminait à seulement deux secondes d’un podium auquel Thomas Maxwell aurait aussi pu prétendre s’il n’avait pas été accroché par un concurrent au premier virage.

Dimanche, Gabriel Aubry réussissait le doublé au terme du nouveau duel l’opposant à Max Fewtrell. Un moment troisième grâce à un superbe envol, Thomas Maxwell devait finalement se contenter de la cinquième place tandis que Thomas Neubauer devait rentrer prématurément aux stands après un accrochage.

« C’était un excellent week-end pour l’équipe », résumait Olivier Maernhout, Team Manager de Tech 1 Racing. « Gabi a réalisé le week-end parfait en dominant toutes les séances. Seul Max est parvenu à lui subtiliser le meilleur tour en course dimanche. Même si nous évoluions hors championnat, nous sommes ravis du sérieux et de la détermination affichés par Gabi. Max a également su être au rendez-vous. Sans un drapeau rouge en Q1, il aurait pu prétendre à sa première pole en Formule Renault. Malgré cela, Max est resté concentré et appliqué pour effectuer deux belles courses avec des attaques intelligentes pour se battre avec Gabi. Ses bons résultats doivent lui servir de tremplin pour la suite du championnat Eurocup. »

« C’était également un week-end plein d’enseignements pour Thomas Maxwell, qui a joué de malchance en étant accroché samedi. Il a su rebondir le lendemain, sans pouvoir conserver son podium à cause de petites erreurs. Cela lui démontre l’importance de rester concentré et de ne jamais rien lâcher pour concrétiser son potentiel. Nous sommes aussi ravis des progrès affichés par Thomas Neubauer, qui partait avec un handicap en reprenant ses marques en qualifications. Thomas a néanmoins effectué une course intelligente en constante progression pour jouer le podium. Cela doit l’encourager en dépit d’un dimanche plus mouvementé, où il était à l’affût de chaque opportunité avant de devoir renoncer dans un accrochage inévitable tant l’autre concurrent a laissé peu d’espace à Thomas. »

« Avec deux pole positions et deux doublés, ces résultats sont satisfaisants pour toute l’équipe », concluait Olivier Maernhout. « Ils nous permettent d’enclencher une dynamique positive après un bilan en deçà de nos attentes sur les circuits urbains. Cette pige en Formule Renault NEC était parfaite pour remettre nos pilotes dans le bain et peaufiner nos derniers préparatifs avant la reprise de l’Eurocup à Budapest (29 juin-2 juillet). »