Tech 1 Racing savoure le champagne à Spa

 
 
Sur le sélectif tracé de Spa-Francorchamps, Gabriel Aubry a renoué avec la victoire en Formule Renault Eurocup pendant que son équipier Max Fewtrell s’offrait un huitième succès chez les rookies. Déjà assurés de finir dans les trois meilleures équipes, les hommes de Simon Abadie viseront le titre rookie pour le Britannique et une place dans le top trois du classement général pour Gabriel Aubry lors de la finale de Barcelone.

Tech 1 Racing retrouvait la Formule Renault Eurocup avec de grandes ambitions à Spa-Francorchamps. Dès vendredi, Gabriel Aubry menait les débats lors de l’unique séance d’essais collectifs. Ses partenaires étaient également dans le rythme, et ce même si Max Fewtrell devait prématurément arrêter sa session en raison d’un collecteur d’échappement cassé.

La structure toulousaine confirmait ses bonnes prédispositions lors de qualifications extrêmement serrées. Si Thomas Maxwell manquait de justesse le quinté de tête, Gabriel Aubry signait sa sixième pole de groupe de la saison et Max Fewtrell obtenait trois troisièmes lignes. Victime d’un problème d’équilibrage sur ses pneumatiques, Thomas Neubauer ne parvenait pas à reproduire ses belles performances vues en NEC le week-end dernier.

La première manche ne leur laissait cependant aucune chance d’améliorer leurs positions de départ. En raison du brouillard présent sur plusieurs virages, la course était interrompue après seulement trois tours disputés derrière la voiture de sécurité. Max Fewtrell se classait cinquième devant Gabriel Aubry tandis que le duo de Thomas n’avait aucune occasion de remonter dans le top dix.

L’après-midi, la deuxième épreuve offrait davantage de satisfactions à l’équipe. Parti en première ligne, Gabriel Aubry prenait le dessus sur le poleman avant de lui résister pour sceller sa troisième victoire en Eurocup. Quatrième, Max Fewtrell s’imposait pour la huitième fois de l’année chez les débutants. Enfin, Thomas Maxwell manquait de justesse les points tandis que les efforts de Thomas Neubauer étaient compromis par un problème de passage de rapports.

Dimanche, Max Fewtrell se montrait offensif pour aller chercher la troisième place, mais le Britannique de la Renault Sport Academy écopait de dix secondes de pénalité pour avoir légèrement bougé sur la grille de départ. S’il rétrogradait au neuvième rang, Gabriel Aubry était alors promu au pied du podium. Thomas Maxwell voyait à nouveau les points lui échapper de peu alors que Thomas Neubauer devait renoncer en fin de course après qu’une concurrente lui ferme sèchement la porte.  

« Spa était un week-end très satisfaisant pour l’équipe », résumait Olivier Maernhout, Team Manager de Tech 1 Racing. « Tout au long du meeting, nos voitures étaient dans le coup et Gabriel a démontré une fois de plus qu’il était l’un des pilotes les plus rapides du championnat. Il a signé sa sixième pole de groupe et a manqué une septième pour seulement vingt millièmes de seconde ! Nous avons été comblés par sa magnifique victoire. Il est allé la chercher en résistant superbement lorsqu’il était menacé et en cassant l’aspiration sur ses poursuivants dès qu’il le pouvait. Il aurait pu récidiver dimanche puisqu’il s’était hissé en tête aux Combes avant de trop retarder son freinage. Malgré cela, Gabriel a réalisé un excellent week-end pour atteindre ses objectifs. »

« Même si son problème en essais l’avait empêché de dévoiler son potentiel, Max a accompli un week-end très solide en étant le rookie le plus rapide. Il a réalisé deux courses intelligentes, notamment dimanche en allant chercher la troisième place en piste grâce à de belles manœuvres. Malheureusement, la direction de course l’a sanctionné pour son départ dont il n’avait tiré aucun avantage, mais la règle est ainsi faite. C’est dommage, car l’opération comptable aurait été excellente, mais cela n’enlève rien à sa prestation. »

« Thomas Neubauer a eu du mal à prendre ses marques en raison des soucis d’équilibrage sur deux trains de pneus. Cela s’est payé en essais et en qualifications. Dès lors, c’est toujours compliqué de remonter, même si Spa offre de belles opportunités avec l’aspiration. Thomas a su faire abstraction des problèmes en se battant et en ne lâchant rien. Ses chronos alors qu’il était seul en piste après son passage aux stands en course 2 étaient ainsi intéressants et démontrent ses progrès. Nous espérons que tous ses efforts porteront leurs fruits à Barcelone. »

« Enfin, Thomas Maxwell a retrouvé la confiance et les repères qui lui manquaient dernièrement pour être dans le bon wagon dès vendredi. Après avoir réalisé une de ses meilleures qualifications de l’année, nous espérions gagner quelques points, mais il était un peu plus en délicatesse avec sa voiture. Il a également dû éviter un concurrent parti en tête-à-queue juste devant lui dans le Raidillon. Cela a compliqué sa tâche, mais Thomas retrouve une dynamique qui devrait lui permettre de finir la saison sur une bonne note à Barcelone. » 

Au classement général, Tech 1 Racing a définitivement scellé sa place parmi les trois meilleures équipes de la catégorie. Gabriel Aubry est cinquième devant Max Fewtrell, qui a accentué son avance chez les rookies. Avant la finale sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, Tech 1 Racing se rendra à Hockenheim (6-8 octobre) dans le cadre de la Formule Renault NEC.

« Gabi a réduit l’écart le séparant de la troisième position et Max a consolidé son statut de meilleur rookie », concluait Olivier Maernhout. « Tous deux ont réalisé un excellent week-end pour se rapprocher de leurs objectifs. Nous irons à Barcelone avec l’envie et la détermination de tout faire pour hisser Gabi dans le trio de tête et mener Max au titre rookies. Comme d’habitude, nous ne lâcherons rien et nous donnerons tout jusqu’au bout pour permettre à nos quatre pilotes de finir l’année en fanfare avec de gros points. »