Tech 1 Racing enchaîne avec deux nouvelles victoires à Budapest

 
 
Dans la foulée du meeting d’ouverture de la Formule Renault NEC à Monza où Tech 1 Racing a acquis ses premières victoires de l’année, l’équipe se rendait au Hungaroring pour poursuivre sur cette lancée en Eurocup. Mission réussie avec deux nouveaux succès pour Gabriel Aubry.

Après un mois de pause, la Formule Renault Eurocup reprenait ses droits au Hungaroring. Dès jeudi, Tech 1 Racing se montrait solide en essais en plaçant Max Fewtrell en troisième place et Gabriel Aubry à deux reprises dans le top cinq.

Samedi, l’excellente prestation d’ensemble de la structure toulousaine en qualifications était couronnée par le deuxième temps de Gabriel Aubry en Q1 et ses deux poles de groupe en Q2. Thomas Maxwell signait le troisième meilleur tour en Q1 et Max Fewtrell se hissait dans le quinté de tête en Q2. À leurs côtés, Thomas Neubauer soulignait aussi la montée en régime des hommes de Simon Abadie avec sa meilleure performance de l’année.

L’après-midi, Gabriel Aubry terminait au pied du podium après avoir été surpris après une intervention de la voiture de sécurité. Présent dans les points, Thomas Maxwell perdait gros sur une relance puisqu’il s’accrochait avec deux adversaires et devait abandonner. Parti dernier après avoir été piégé sur piste humide le matin, Max Fewtrell réalisait une superbe remontée pour finir treizième, quatre rangs devant Thomas Neubauer.

Dimanche, Gabriel Aubry et Tech 1 Racing tenaient leur revanche. Aligné en première ligne avec des pneus usés contrairement à ses concurrents, le Français prenait l’ascendant au premier virage et s’envolait vers son premier succès dans la catégorie avec près de cinq secondes d'avance, la deuxième marge la plus importante depuis le début de saison. Septième sur la grille, Max Fewtrell dépassait un autre rookie à mi-course pour signer sa cinquième victoire parmi les débutants. En parallèle, les efforts de Thomas Maxwell et de Thomas Neubauer étaient compromis par dix secondes de pénalité pour avoir abusé des limites de la piste.

La grille de la course 3 étant établie selon les deuxièmes meilleurs temps en Q2, Gabriel Aubry se positionnait en pole position. En toute intelligence, il n’insistait pas quand son poursuivant le dépassait, ce dernier venant de recevoir une pénalité pour avoir volé le départ. De son côté, Max Fewtrell gagnait une position pour empocher deux unités. S’il effaçait huit autres pilotes, Thomas Maxwell terminait hors des points, tout comme Thomas Neubauer.

Au classement général, Gabriel Aubry et Tech 1 Racing réalisent une excellente opération en Hongrie en reprenant de gros points à leurs concurrents. Si l’équipe conserve son troisième rang, Gabriel Aubry se hisse en quatrième place chez les pilotes.

« Le bilan est plus que positif », résume Simon Abadie, Team Manager de Tech 1 Racing. « Gabi est sur une série de quatre victoires en cinq départs. C’est exactement ce dont il avait besoin. Le potentiel était là pour signer les trois poles et monter à trois reprises sur le podium, mais nous allons travailler les relances en interne pour éviter que cela se reproduise. Son dimanche était magistral et intelligent, notamment lorsqu’il n’a pas insisté face à Sacha Fenestraz avant de montrer que l’on était plus rapide une fois derrière. C’est un excellent week-end de sa part et il faudra faire ainsi sur tous les rendez-vous restant. Gabriel en a les moyens, il est rapide et il sait désormais qu’il peut le faire. »

« Max a commis la boulette de sa saison en Q1. Il n’avait pas véritablement eu de tour lancé quand il est parti à la faute. C’est dommage, car je pense qu’il avait le potentiel de se battre pour la pole sous la pluie. En partant dernier, il n’y avait rien à espérer, mais sa remontée était belle. En Q2, il n’est pas parvenu à effectuer un tour clair pour exploiter pleinement le jus des pneus alors que la deuxième place était à sa portée. Nous allons redoubler d’efforts avec Max pour qu’il parvienne à exploiter pleinement son potentiel qui devrait l’amener sur les podiums. »

« Pour Thomas Maxwell, le bilan est mitigé. Sa performance en Q1 était solide, mais il s’est montré un peu trop fougueux à une relance et les pénalités qui ont suivi ont compromis ses courses du dimanche. En Q2, il était également bien parti puisqu’il occupait la quatrième place avant la casse du triangle de suspension à l’arrière droit dans son troisième tour. Dès lors, la fin du week-end devenait compliquée. Thomas ne doit néanmoins pas se décourager et continuer à rechercher le moindre gain en performances pour concrétiser. »

« Enfin, Thomas Neubauer poursuit son énorme progression. Si celle-ci ne se voit pas trop encore, il signe sa meilleure qualification de l’année et il commence à être bien placé sur beaucoup de circuits. Sa performance en Q1 aurait pu le démontrer sans le drapeau rouge puisqu’il était auparavant présent d’entrée aux avants. Sur le sec, nous avons dû passer un deuxième train de gommes pour exploiter davantage le jus des pneus. Son week-end a été compromis par quelques pénalités, mais le tout progresse et nous allons parvenir ensemble à remonter dans la hiérarchie. »

« Je suis plutôt satisfait de cette première moitié d’année avec quatre pole positions et quatre victoires à l’actif de Gabi », conclut Simon Abadie. « Nous sommes particulièrement performants en qualifications puisque Gabriel est le deuxième performer avec quatre poles de groupe, sans oublier que Max est le rookie qui s’est le plus souvent imposé parmi les débutants. Cela me donne confiance pour la suite. Nous avons montré ce week-end que notre package était le plus performant. Certes, nous avons encore du retard, mais nous nous battrons jusqu’au bout. Les pilotes et l’équipe doivent désormais maintenir un tel niveau de performances, mais nous n’allons pas rendre la vie facile à nos adversaires ! »

Le prochain rendez-vous pour Tech 1 Racing aura lieu au Nürburgring (14-16 juillet) pour le sixième meeting de la saison 2017 de Formule Renault Eurocup.